: 01 40 67 10 10             : Nous écrire

Questions les plus fréquentes sur l’épilation laser

L’épilation au laser est-elle sans danger ?

Oui, à partir du moment où les contre-indications ont été écartées. Le laser utilise un faisceau de lumière de longueur d’onde spécifique qui passe au travers de la peau pour atteindre le poil. Contrairement aux rayons X , il n’y a aucun résidu dans le corps.

La peau peut apparaître rosée ou rouge après la séance. Ces rougeurs disparaissent, dans certains cas en quelques minutes, dans d’autres au bout de quelques heures. Dans de plus rares cas elles disparaissent en quelques jours. L’utilisation d’un pain de glace accélérera le processus.

L’épilation au laser est-elle douloureuse ?

Cela varie d’un patient à un autre en fonction de sa sensibilité. La sensation la plus souvent décrite pour traduire ce qui est ressenti est celle d’un petit claquement d’élastique voire d’un pincement ou d’une « petite piqûre chaude ».

Ce qu’il faut retenir : plus les paramètres du laser sont poussés pour atteindre, réellement, une épilation définitive, plus ces sensations d’inconfort voire de douleur sont élevées. Le seul moyen de réduire ces sensations inconfortables est de s’assurer que le centre laser utilise un système de refroidissement de la peau adéquat. Une source d’air pulsé à sub-zéro en continu est ce qui se fait de mieux.

La prescription d’une crème anesthésiante permet de réduire de façon significative ces inconvénients.

Combien de séances faut-il ?

Un strict minimum de 4 séances est nécessaire pour obtenir un résultat probant. Puisque tous les poils ne sont pas dans la même phase au même moment, tous ne subissent pas le même impact, à savoir la destruction. C’est pourquoi une série de séances est prescrite à chaque fois qu’un programme d’épilation au laser est engagé. Le but de cette série est de détruire tous les poils en phase anagène (voir le cycle du poil). En général 6 séances suffisent à traiter la zone désirée avec satisfaction. Une séance d’entretien peut s’avérer utile, ensuite, environ une ou deux fois par an.

Les individus présentant des troubles hormonaux ou les personnes qui ont, pendant longtemps, utilisé la cire ou la pince à épiler ont tendance à nécessiter quelques séances supplémentaires. Si, une fois le traitement terminé, quelques poils surgissent ici ou là de manière éparse, une retouche gracieusement offerte au patient par son médecin lasériste permettra d’obtenir un résultat impeccable. Une alternative à cette retouche serait une séance d’électrolyse. 

Est-ce rapide ?

Le plus gros avantage du laser pour l’épilation est la vitesse de traitement associée à la longévité des résultats. Le laser est donc particulièrement indiqué pour les larges surfaces comme les jambes ou le dos, et ce, comparé à l’épilation électrique qui est longue, fastidieuse et douloureuse ( et plus chère).

Une comparaison simple : 1 dos au laser =1 heure ; à l’épilation électrique =125 heures. De plus, si après le laser des poils repoussaient, ils seraient plus fins.

Durées moyennes (exemples) :

Dos d’homme : environ 60 minutes                            

Lèvre supérieure : 3 minutes

Epaules : 10-20 minutes                       

Menton : 4-6 minutes

Aisselles : 5-10 minutes                       

Jambes entières : environ 60 minutes

Bikini/Maillot : 10-20 minutes (jusqu’à 30’ pour maillot Top Model)

Dans les 2 heures qui précèdent chaque séance, le patient doit s’être rasé la zone à épiler. Une application de crème insensibilisante de type crème à la lidocaïne est préférable.

Que dois-je attendre de ma consultation initiale ?

Cette consultation est essentielle, incontournable. D’abord au cours de ce premier rendez-vous on étudiera vos demandes et motivations, puis analysera votre phototype et la (les) zones que vous souhaitez épiler. Ensuite on évaluera votre état général, passera en revue vos traitements, par exemple vous demandera si vous prenez des antibiotiques ou un traitement hormonal, votre régime alimentaire, etc… Puis un test de 1 ou 2 cm sera pratiqué pour analyser la réaction de votre peau au traitement laser. Pendant ce test vous porterez une protection sur les yeux, des coquilles ou des lunettes spécialement teintées pour bloquer la lumière du laser. Ce test permettra de déterminer les paramètres à utiliser lors de votre première séance.

Lors de cette consultation initiale, un consentement éclairé et/ou devis vous sera remis. Le consentement éclairé détaille la procédure et les effets secondaires possiblement observés, même rares. Vous devrez le ramener signé lors de votre première séance. Le devis indique le nom de la procédure, la méthode employée, le type de laser, le nombre envisagé de séances (fourchette) et le prix par séance. Un prix global du programme peut –être indiqué, mais comme le nombre exacte de séances n’est pas connu à l’avance, le montant global risque de n’être qu’une fourchette. Une mention peut indiquer que, au delà de la 5e séance, si une ou des séances supplémentaires sont nécessaires, elles seront  à prix inférieur pour refléter le travail marginal restant à effectuer. 

Sur un plan pratique, que dois-je faire avant et après une séance de laser épilatoire ?

Précautions à prendre avant la séance :

1-     Ne pas être bronzé(e), attendre le débronzage ; ne pas avoir de coup de soleil. Ou bien faire sa séance laser avant d'aller au soleil.

2-     Si votre peau est foncée, un traitement dé-pigmentant peut vous être prescrit pour pré-traiter la zone à épiler au moins 2 semaines avant votre séance.

3-     Un rasage de la zone à épiler est souhaitable soit juste avant la séance, soit le matin du jour de votre séance, un léger halo doit être visible.

4-     Arrêtez de vous épiler à la pince ou de vous teindre les poils au moins 2 semaines avant la séance.

5-     Si vous avez des boutons de fièvre sur la bouche ou si vous avez de l’herpès génital, prenez du Zovirax® (ou son générique/ordonnance) 2 semaines avant la séance.

6-     Appliquez de la crème anesthésiante de type crème à la lidocaïne® (laboratoire AstraZeneca /ordonnance) pendant au moins 60 minutes avant la séance, sur la zone que vous allez épiler. Vous pouvez généralement le faire au centre laser si vous le souhaitez en attendant votre passage en salle Laser.

Que se passe-t-il après la séance ? 

1-     Après votre séance d’épilation au laser, vous pouvez observer des rougeurs ou des petites aspérités rouges sur la peau. C’est normal. Certains patients parlent d’un effet coup de soleil. Une compresse froide ou un gant en latex rempli de glaçons appliqué sur la zone, à l’issue de la séance, peut vous aider à résorber cela. Ces rougeurs disparaissent dans les 2 ou 3 journées qui suivent, en particulier grâce à l’application d’une crème à la vitamine E ou de la Biafine®. Plus on met de crème moins on reste rouge.

Dans certains cas, de légères brûlures superficielles, ou des troubles de la pigmentation ont pu être observés. Ceci survient en cas d'échauffement du pigment (mélanine) contenu dans la peau après des séances de bronzage ou d'exposition solaire. Des croutelles de mélanine dégradée se forment et tombent en une semaine, le bronzage a donc été "effacé".

2-     Un maquillage peut éventuellement être appliqué, une base hydratante est très utile.

3-     Appliquez un écran solaire d’un SPF 30 à 60 au cours des 2 semaines suivantes. Ne pratiquez pas les cabines de bronzage pendant votre programme laser.

4-     La seule méthode acceptable pour réduire votre pilosité pendant le programme de séances laser est le rasage.

5-     Les poils vont chuter pendant les 3 semaines qui suivent votre séance. Il vous semblera que les poils repoussent mais ce sont en fait des poils qui n’étaient pas dans la bonne phase de croissance qui sortent. Il est bon de diriger leur progression en passant 1 fois par jour une serviette mouillée sur la zone en cours de traitement. Ceci facilitera leur sortie et donc leur capture lors des séances suivantes.

6-     Après cette séance vous pouvez retourner à vos activités habituelles. Ménagez la zone traitée pendant les 2 jours qui suivent. Evitez d’y appliquer de la trétinoine (Retin-A), des acides alphahydroxiques, des acides glycoliques (dans les peelings), des astringents. Vous pouvez utiliser un savon doux (type Dove® sans parfum) et de l’eau.

Quand vais-je voir les premiers résultats ?

Après la première séance, le poil va tomber graduellement au cours des 3-4 semaines suivantes. Seuls ceux qui étaient en phase anagène ne vont pas revenir. C’est pourquoi, les autres vont réapparaître et, lors des séances suivantes, seront à leur tour détruits (s’ils sont dans la phase anagène). On recommence donc les séances jusqu’à ce que tous les poils concernés dans la zone à épiler aient été «zappés » en phase anagène.

Combien ça coûte ?

Les prix diffèrent un peu entre Paris et la province. Dans les grands centres urbains ils sont similaires. Il est certain qu’en France les tarifs sont bien moins cher qu’aux Etats-Unis par exemple ( < 40~50%). Un maillot peut coûter entre 100 et 300 Euros en France (contre 150 à 500 $ aux US). Un dos complet peut coûter entre 275 et 400 Є en France (contre 600 à 1200 aux US).

Cela peut paraître élevé mais, en fait, c’est une méthode relativement économique si l’on compare le coût des alternatives sur le long terme, sur 20-30 ans, et la durée passée à l’épilation sur la même période. Prenons un exemple, pour un dos :

Méthode

Zone

Temps Passé

Fréquence

Coût par séance

Coût total

Durée

Laser

Dos

1 h

1 fois par mois, 6 fois

275 - 400 Є

2400 Є

1 - 3 mois

Electrique

Dos

125 h

1 fois toute les 3 semaines

72 Є en moyenne

9000 Є

En fonction disponibilité

Cire

Dos

1/2 h

1 fois par mois

35 Є en moyenne

8400 Є

 A vie

Comme vous le voyez, le laser peut vous économiser du temps, de l’argent et…de la douleur ! Consultez nos tarifs.

Est-ce que photo-épilation et l’épilation laser c’est la même chose ? 

NON. Les termes "photo-épilation", "épilation longue durée", "épilation par IPL" ou "lampe flash" utilisent la lumière intense pulsée (IPL pour Intense Pulsed Light) dont le principe physique est voisin du laser mais ce n’est pas un LASER. Les sources d’IPL sont utilisées pour neutraliser les follicules pileux avec des effets secondaires minimes. Pour l’instant, les effets à long terme de ces systèmes ne sont pas connus. Le laser est, quant-à lui, utilisé en médecine depuis les années 1970.

Même si les systèmes IPL atteignent un résultat positif à long terme en matière d’épilation sur les gros poils, en revanche ils s'avèrent totalement inefficaces sur les poils fins comme sur le visage. Leur utilisation relève de personnels médicaux très compétents, en aucun cas un personnel non médical ne devrait utiliser un tel appareil.

Puisque sa largeur de spot est en général supérieure à celle d’un laser, de grandes surfaces cutanées peuvent être traitées rapidement. Toutefois, un résultat de seulement 50%-60% est souvent observé à la 12e séance.

Les résultats de l’épilation au laser peuvent-ils être garanti ?

NON. Etant donné le nombre importants de variables d’un patient à un autre et la complexité des paramètres à utiliser, il est impossible de prédire exactement le résultat du programme d’épilation au laser. Les centres laser de grande réputation ne donne aucune garantie en ce qui concerne les résultats.

Ces questions sont donc celles qui surviennent le plus souvent. Si votre question ne figure pas parmi les grands sujets traités ci-dessus, soyez certain(e) que nous répondrons à vos questions posées par email ou bien simplement en cliquant sur : Contactez-nous.