: 01 40 67 10 10             : Nous écrire

Acide Hyaluronique

L’autre grand produit de comblement des rides c’est l’acide hyaluronique. Il fait des merveilles pour les rides fines et profondes. Il existe en types de viscosité différents qui permettent d’adapter son utilisation en fonction des besoins et désirs de chacun.

Il existe maintenant des acides hyaluroniques d’origine synthétique, donc sans protéine animale, d’une pureté et d’une efficacité remarquable. Il n’est pas nécessaire de pratiquer un test avant l’injection comme avec le collagène. L’injection peut donc avoir lieu très rapidement en fonction de votre désir. Une séance dure 30 minutes.

Qu’est ce que l’acide hyaluronique ?

Découvert il y a une soixantaine d’années dans l’œil, l’acide hyaluronique a d’abord été appelé glycosaminoglycane (GAG). Il est d’une nature vitreuse et transparente. La peau organisée en couches est soutenue par des fibres de collagène et d’élastine. Ce réseau forme le tissus conjonctif au sein duquel se trouvent des espaces comblés par de l'eau, des complexes protéiques et de l'acide hyaluronique. Ce tissus gélatineux est nécessaire au transport des nutriments du sang vers les cellules de la peau par le réseau vasculaire capillaire.

L’acide hyaluronique est un composant trouvé en grande quantité dans tout organisme vivant jeune. Avec le temps, les radicaux libres auxquels nous sommes exposés (soleil et pollution), détruisent notre acide hyaluronique. On estime qu’à 50 ans les humains possèdent la moitié de la quantité d’acide hyaluronique qu’ils avaient dans l’enfance.

En utilisation esthétique, le produit se présente sous forme réticulée ou non réticulée. La forme réticulée est plus performante, car plus compacte et stable sur une durée plus longue que l’autre forme.

Comment utilise-t-on l’acide hyaluronique ?

Il est injecté dans la peau, sous la forme d’un gel transparent dans une seringue montée d’une très fine aiguille, en intradermique. Il y crée du volume en donnant une apparence de vitalité et de bonne santé. Injecté sous une ride il regonfle les tissus et redonne à la peau son aspect lisse, naturel et tendu. Le traitement de la ride à l’acide hyaluronique est en général facile, les résultats sont visibles immédiatement et ne laissent pas de cicatrices.

Sous la forme d’un gel hydrophile, il attire l’eau et se mélange à l’acide hyaluronique de notre derme pour lui redonner son volume initial. Il est souvent associé à de la vitamine C car elle aide l’acide hyaluronique à mieux pénétrer dans le tissus conjonctif.

En fonction de la zone traitée, il est possible de procéder à une petite anesthésie locale, en particulier avant de traiter le contour des lèvres.

image001

La méthode utilisée est la même que celle du dentiste. Une injection indolore du produit anesthésiant dans un pli endobuccal. L’application de la crème à la lidocaïne peut s’avérer utile pour le traitement des sillons naso-géniens. Elle doit être appliquée de 30 à 45 minutes avant la séance. Son effet est variable selon les individus.

Les méthodes d’injection sont les mêmes que pour le collagène :

1) Traçante rétrograde, ”rétrotraçante”, ou en multi-puncture. La première méthode se présente sous la forme d’une injection sous le sillon en question en se laissant guider par la géométrie du sillon. Le produit est injecté alors que l’aiguille redescend vers le point d’entrée.

Le même point d’entrée peut servir à faire quelques injections en rayons de bicyclette de part et d’autre du sillon afin de retendre les berges de ce dernier.

Le coussin injecté sous la ride regonfle les tissus et les berges retendues tirent sur la ride. Le résultat est une ride comblée, les tissus situés juste au-dessous d’elle étant remontés au niveau de la peau non ridée avoisinante. La mollesse des tissus situés sous la ride a maintenant disparue, l’épiderme repose sur un derme regonflé.

2) La seconde méthode, dite en multi-puncture, se traduit par une succession de points d’entrée par lesquels de petites gouttes de produit sont injectées dans l’épaisseur de la peau, sous la ride. Cette méthode peut entraîner, si le produit est incorrectement injecté, de petites boules de produit mal étalées. Cela se traduirait par des petites aspérités visibles à la lumière frisante. En cas de surcorrection, le massage de la zone sera très utile pour aplanir l’aspérité.

Que se passe-t-il après une injection d’acide hyaluronique ?

Il peut y avoir des rougeurs temporaires. Elles disparaissent au bout de 24-48h. Un léger œdème peut exister ; il sera lui aussi temporaire. Toutefois il peut être réduit si, juste après l’injection de petits glaçons sont placés sur les zones traitées.

D’autres effets secondaires ont été rapportés : douleurs au point d’injection, démangeaisons, décoloration et sensibilité au point d’injection. Ils ne durent pas plus de 2 ou 3 jours. Dans de très rares cas, < à 1 pour 2000, des réactions d’hypersensibilité ont été signalées : œdème au point d’injection débordant sur les zones voisines, rougeurs, et des réactions acnéiformes.

Y a-t-il un quelconque danger dans l’injection d’acide hyaluronique ?

En fait c’est un des produits de comblement les plus sûr. Le danger est très faible mais il est toujours possible d’observer une réaction d’hypersensibilité décrite ci-dessus.

Quelles sont les zones qui peuvent être traitées à l’acide hyaluronique ?

- Sillons naso-géniens

image003

- Plis péribuccaux (autour de la bouche)

- Commissures labiales (plis de l’amertume, de part et d’autre de la bouche qui tombent vers le menton)

- La ligne du pourtour des lèvres (galbe)

- Les rides du lion (espace entre les sourcils)

- Les rides en étoile au bord externe de l’œil

- Les rides horizontales du front

Ces trois dernières indications sont souvent traitées à la toxine botulique sachant que dans certains cas, une association des deux produits donne des résultats remarquables.

De plus, certaines cicatrices d’acné ou post-traumatiques peuvent être traitées par des injections d’acide hyaluronique.

Où puis-je aller pour traiter mes rides à l’acide hyaluronique ?

a) Dans un centre d’excellence de médecine esthétique ou chez votre dermatologue qui développe une activité de dermatologie esthétique ou chez un médecin esthétique. Assurez-vous des compétences acquises et de l’expérience du médecin de votre choix. Elles devraient être affichées dans la salle d’attente ou dans le bureau du médecin.

b) Téléphonez au préalable et demandez si les injections de gel d’acide hyaluronique sont courantes dans le centre qui vous intéresse. Il est rare que le prix de la séance vous soit communiqué par téléphone. Dans un centre d’excellence, le tarif moyen d’une séance pour le traitement des sillons naso-géniens modérément creusés est environ 400 euros. Il dépend de la profondeur et du nombre de rides à traiter.

c) Demandez si le centre (s’il s’agit d’un centre de médecine esthétique ou de médecine laser) ou le cabinet du médecin, a été certifié par l’APAVE, ou l’AFAQ ou s’il a été accrédité par l’ANAES. C’est un gage de sécurité et de qualité.

d) Exigez un devis concernant la(les) prestation(s) que vous envisagez.

e) Vous avez droit à un délai de réflexion de 15 jours si la prestation dépasse 360 euros.

Combien de temps dure le résultat ?

En moyenne, et en fonction du produit utilisé, les résultats persistent pendant 12 mois. Il arrive qu’ils se prolongent sur 14 mois.

Une visite d’entretien annuelle est conseillée pour jouer sur l’effet cumulatif du produit, si bien qu’une seconde séance, au bout de 12 mois environ devrait utiliser moins de produit. La plupart des patients choisissent d’effectuer leur seconde séance entre 11 et 13 mois après la première.

Contre-Indications :

- en cas de maladies cutanées (les faire traiter d’abord)

- en cas de sensibilité à l’acide hayluronique

- en cas de maladie auto-immune ou de diabète

- en cas de susceptibilité aux chéloïdes (peaux noires surtout)

Tarif Moyen en région Parisienne: 365-400€

Photos Avant-Après

Rides et plis de l’amertume

image008
Sillons naso-géniens

image004
Rides péribuccales
image006