: 01 40 67 10 10             : Nous écrire

Implants non résorbables

Ces implants utilisés dans l’ourlé des lèvres ou dans leur gonflement ainsi que dans des indications de remplissage des pommettes ou de comblement des rides sont tous relativement récents sur le marché. Il y a peu d’études cliniques probantes à leur sujet et de nombreuses réactions secondaires comme des granulomes inflammatoires ou des nécroses freinent leur utilisation.

Par exemple, le silicone sous forme de gel injectable est actuellement utilisé dans certains pays. Il est, dans l’état actuel des connaissances hasardeux de s’engager sur une telle voie sans mettre ses patients à risque. Les autres produits non-résorbables sont le Gore-Tex, les plexiglas médicaux faits de microsphères ou de microparticules, ou les PMMA qui sont sources d’abcès et qu’il faut éviter d’injecter dans les lèvres.

Par mesure de précaution, un centre d’excellence comme le centre Laser Médical Foch n’utilise pas ces implants.

Certains poussent l’utilisation des ces implants non résorbables pour un seul bénéfice : l’effet sur une très longue période (2 ans voire plus) et qu’il n’est donc pas nécessaire de recommencer tous les 9 mois. Oui et non. Cela peut aussi être considéré comme un inconvénient majeur : et si c’était raté, si le produit devenait nocif ? Comment le retirer ? Comment le voir disparaître ?

Un produit résorbable a l’avantage de s’estomper en quelques mois et donc de ne pas entraîner des conséquences fâcheuses à long terme pour le patient. Il est plus important de mesurer le ratio risque/bénéfice. Plus il est grand et plus il faut s’abstenir.