fbpx

Galerie de photos « Avant-Après »

Catégorie :

Vos Impressions... Vos commentaires...

Catégorie :

Témoignages sur l'épilation laser

 

Sylvie, 43 ans, Directrice Générale :

« L’épilation laser m’a donné la liberté de ne pas avoir à me soucier constamment de l’état d’épilation de mes jambes. Ce qui m’a le plus marqué c’est que je n’ai plus de rougeurs, plus de démangeaisons et que mes poils incarnés n’existent plus. Ma peau est douce et propre. Ma peau au niveau du maillot est maintenant saine, elle n’est plus irritée par le rasage fréquent. »

 

Pauline, 43 ans, Infirmière :

« Ce traitement m’a changé la vie. Après trois séances et une séance de contrôle un an après, je n’ai plus le problème de pilosité que j’avais au visage : c’est parti ! Les séances ont été pratiquement indolores et le professionnalisme de l’équipe a été remarquable. Merci à tous. »

 

Kristine, 28 ans, Consultante :

« Cette procédure est parfaite pour moi. Ça me plait beaucoup. Les petites sensations cinglantes lors des séances sont parfois inconfortables mais, pour moi, retrouver ma confiance en moi lorsque je mets mon maillot de bain vaut bien quelques minutes de gêne. Je n’ai plus ces poils incarnés rougeâtres le long de mes cuisses qui me donnaient de petites cicatrices. C’est bien mieux que la cire ! »

 

Béatrice, 40 ans, Mère de Famille :

«  Je n’ai plus ces petits boutons rouges après rasage. Le médecin qui s’est occupé de moi a été d’une gentillesse et d’un professionnalisme exemplaire. Je me suis fait épiler le maillot dans une atmosphère relaxante mais j’ai ressenti quelques échauffements pendant les séances, au moment des tirs du laser. Ce qui m’a le plus épaté c’est la vitesse du laser. J’ai recommandé le centre à mes amies, elles meurent toutes d’envie de faire pareil. »

 

Yann, 35 ans, Analyste Financier :

«  Le traitement me convient bien. Les membres du centre ont été cordiaux et j’ai bien été encadré pour mes séances. Ils aiment donner un maximum d’informations. Pour moi c’est une expérience positive, j’ai retrouvé confiance dans mon apparence physique. »

 

Jennifer, 26, Étudiante en Médecine :

« J’ai tout essayé, le rasage, la pince à épiler, l’électrolyse, ça ne me convient pas. Le laser m’a débarrassé de mes poils encombrants sur le visage et sur le buste. »

 

Robert, 46 ans, Ingénieur Informatique

« D’un naturel douillet, j’étais anxieux à l’idée de faire du laser. Je suis totalement convaincu de l’efficacité du traitement, la légère douleur est supportable mais le plus étonnant c’est que ça m’a donné des idées pour faire de nouvelles zones. Ah, si j’avais pu utiliser le laser quand j’étais plus jeune. Votre professionnalisme est exemplaire, merci Docteur ! »

 

Marie V. 44 ans, Directeur-Relations Publiques

« Étant en contact avec le milieu de la mode et de la publicité, je dois surveiller mon apparence. Le laser est un moyen fiable et particulièrement rapide pour un résultat impeccable. Je n’ai pas beaucoup aimé les sensations de décharges électriques, mais je me suis habituée. De toute façon, je vais revenir pour faire la spécialité de votre centre : le maillot Top Modèle, il est très cool. »

 

Thérèse, 37 ans, Ingénieur Design :

« Je regrette de ne pas avoir commencé il y a 10 ans. Je suis enfin heureuse de porter des débardeurs sans manches et surtout de me mettre en bikini, cela faisait 7 ans que je n’en mettais plus. C’est une des meilleures décisions que j’ai prises, d’ailleurs je conseille le laser à mes amies maintenant. Merci pour le professionnalisme de votre équipe, à bientôt. »

Comment sélectionner son centre laser

Catégorie :

Sélectionnez correctement cotre centre d'épilation laser

 

Ce qu’il faut savoir d’emblée : il y a (encore) quelques mythes à dépoussiérer. Contrairement à ce que certains continuent de nous dire, la médecine d’aujourd’hui n’est plus ce qu’elle était au XIXe siècle ni même au XXe siècle.

a)      La médecine est certainement un art, c'est une science sans aucun doute, c'est aussi une prestation de service, particulièrement en médecine esthétique.

b)      Les médecins ne sont pas parfaits, ils sont humains et donc faillibles. Ouvrez l’œil !

c)      Certain(e)s technicien(ne)s laser sont totalement incompétent(e)s et pourraient endommager votre peau. Adressez-vous à un médecin, c’est plus sûr !

d)      Pouvez-vous vous offrir un traitement non remboursé qui peut s’avérer médiocre ?

Bon, après cette entrée en matière un peu abrupte passons aux critères de choix de votre centre laser.

 

Critère No 1 : Renseignez-vous, renseignez-vous, renseignez-vous !

Par téléphone, par internet (oui, il faut consulter les sites de ces centres, sinon comment vous informer ?) Ces sites internet sont un reflet de leur comportement, de leur capacité à informer, à écouter, à prendre le temps de vous expliquer comment ça va se passer, comment ça marche, pour vous rassurer. L’opacité ne permet pas une bonne information, alors que celle-ci est devenue centrale à la bonne relation patient-médecin depuis la loi Kouchner de 2002. Le bouche à oreille c’est bien, mais prendre l’information auprès du centre, c’est encore mieux. La qualité de l’information et son aspect pratique sont les deux critères de choix pour une collecte d’information exhaustive.

Demandez :

- Marque et modèle de laser(s) utilisé(s) par le centre. Depuis combien de temps ils les utilisent.

- Le nombre de patients traités,

- Le nom du médecin qui supervise ou dispense les traitements,

- Si la première consultation laser est gratuite.

 

Critère No 2 :  -Allez sur place, prenez un rendez-vous, renseignez-vous de visu :

- Demandez qui sera votre médecin lasériste, insistez pour que ce soit lui (ou elle) qui vous voit.

- Faites faire votre test par celui qui sera ensuite votre médecin attitré.

- Demandez quelles sont les qualifications du praticien (en médecine laser, dermatologie ou médecine esthétique) qui vous traitera. Choisissez un détenteur d’un des 2 Diplômes Universitaires en médecine laser en France :

DU  des lasers en dermatologie, angiologie et chirurgie plastique

DIUE des lasers médicaux

-Demandez que l’on vous décrive les précautions à prendre avant la première séance.

 

Critère No 3 : Une fois sur place, pendant la consultation initiale, vérifiez :

- Que le centre soit propre, organisé, raffiné et pas dans une cave. Que les salles lasers soient bien ventilées.

- Que le personnel soignant soit propre, courtois, serviable, professionnel et attentionné. Si non, allez dans un autre centre, vous en avez le droit, vous le valez bien !

- Que vos questions soient bienvenues.

- Que l’on vous fasse bien un test (si vous n’avez pas de contre-indication). Faites-le faire sur une surface cachée de la vue (juste en cas de soucis), demandez si  le test est payant.

- Que l’on vous prescrive de la pommade anesthésiante si vous êtes quelqu’un de sensible.

- Que le prix annoncé soit bien le prix réel de l’ensemble de la série, sachant que le nombre exact de séances ne peut être garanti. Vérifiez que ce centre pratique la politique du « forfait multi-zones », c’est en général plus économique.

 

Critère No 4 : Demandez :

- Combien de séances, à 1 ou 2 près, votre programme va-t-il inclure.

- Combien de temps va durer chaque séance.

- Combien, si nécessaire, de séance(s) d’entretien annuelle(s).

- Les horaires d’ouverture du centre. Le numéro de portable du lasériste.

- La politique du centre en matière de rendez-vous manqué.

- Combien de temps doit-il s’écouler entre chaque séance.

- Comment le poil va-t-il disparaître, va-t-il repousser ?

- Une liste des effets secondaires.

- Une liste des éléments clés à observer/effectuer en post-traitement.

 

Critère No 5 : Assurez-vous :

- Qu’un devis vous a été remis (si traitement global > 300 Є),

- Qu’un consentement éclairé vous a été remis,

- Que vous lisez ce que vous signez,

- Que vous portez des lunettes de protection lors du test ou de la séance,

- Qu’il y a plusieurs moyens de paiement à votre disposition : Chèque, carte de crédit, et même : paiement par tranches en cas de gros devis.

- Que votre médecin lasériste/ esthétique est assuré. Cette mention doit normalement figurer dans le consentement éclairé ou dans le devis.

 

Et comme partout : un bon premier contact, c’est un gage de partenariat réussi avec son centre laser.

Consultation type

Catégorie :

Points clés de l'épilation laser

 

La consultation initiale est primordiale. Elle déterminera si vous êtes apte à suivre un programme d’épilation laser.

Points clés de cette consultation initiale :

 

(prévoir entre 30 et 60 minutes)

1-     Vous remplissez un questionnaire sur votre état de santé, médicaments en cours, antécédents médicaux, réaction de votre peau au soleil.

2-     Evaluation par le médecin lasériste de votre détermination et analyse de votre peau.

3-     Passage dans la salle laser, pose de lunettes de protection.

4-     Test cutané sur une petite surface,

5-     Si le test est positif, que l’analyse médicale est concluante : un devis vous est remis si le coût global du programme dépasse 300 Є.

6-     Un consentement éclairé vous est remis. Vous devez le signer et le remettre au médecin. Deux cas de figure :

a)      Le montant du devis est inférieur à 300 Є : vous pouvez choisir d’effectuer votre première séance immédiatement.

b)     Le montant du devis est supérieur à 300 Є, vous avez 14 jours de délai de réflexion.  Vous avez le pouvoir de réduire ce délai si vous le souhaitez, vous devrez le mentionner sur votre consentement.

7-     Le centre laser vous remet une enveloppe timbrée qui lui est adressée pour que vous retourniez le consentement éclairé après l’avoir lu chez vous.

8-     Le centre laser vous remet une copie du devis, en général il vous demande de le signer.

9-     Vous prenez rendez-vous pour votre première séance. Prévoir deux semaines à l’avance (de toute façon c’est le délai de réflexion !). Les patients avisés prennent leur série de séances d’un coup, comme ça il n’y a pas de surprise. En effet, les centres d’excellence sont pris d’assaut et, entre janvier et juin, c’est souvent dur de trouver de la place aux bonnes heures.

10-   En général, cette consultation initiale est effectuée gracieusement. Dans certains cas, si cette consultation a débouché sur un examen médical classique, il arrive qu’une consultation classique soit facturée au patient. Le médecin devrait donc clairement indiquer où s’arrête la prestation esthétique et où commence la consultation médicale si celle-ci doit avoir lieu. Une prescription peut vous être remise, votre pharmacien vous remettra alors les médicaments.

11-   Les actes à visée esthétique ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.

 

Comment éviter les pièges

Catégorie :

Les pièges de l'épilation laser

 

ATTENTION SACHONS EVITER LES ATTITUDES NON PROFESSIONNELLES !

Dans la recherche de votre centre laser, il est absolument  incontournable que vous ayez connaissance des pratiques et attitudes non professionnelles que vous pouvez rencontrer en France et en particulier à Paris aujourd’hui.

Toutes ces recommandations sont basées sur des pratiques observées (depuis 2003) et des commentaires donnés par vous-même,  patients de centres d’épilation.

1/ L’utilisation d’une lampe flash pour faire de la soi-disant « épilation laser ». Ce serait de la fraude. Assurez-vous du nom de l’appareil sur lequel votre épilation sera effectuée.

Quelques exemples de noms de lampes : Epilight, Quantum, Palomar, Deka.

D’autre part les lampes flash émettant dans des longueurs d’onde plus proche des UV, il pourrait exister un risque d’activation de mélanome.

Enfin il serait inacceptable de payer une procédure à la lampe flash (épilation longue durée) le même prix qu’une épilation au laser (définitive) sachant que le prix d’une lampe flash est le tiers ou la moitié de celui d’un laser. 

2/ Une assistante qui enlève son slip pour montrer son sexe à une cliente potentielle pour lui « vendre » un maillot en lui montrant les zones qui pourraient être traitées : c’est un fait exact et TOTALEMENT INACCEPTABLE. (Centre à Paris, début 2004). Un centre à éviter.

3/ Un centre qui vous demande de prépayer vos séances ou de déposer 3 ou 4 chèques à l’avance pour « retenir vos 3 ou 4 premières séances». Ceci est une attitude commerciale peu élégante et certainement non médicale puisque le Code de Déontologie Médicale l’interdit. UN MANQUE DE PROFESSIONNALISME FLAGRANT. Un centre à éviter à tout prix.

4/ N’ACCEPTEZ PAS DE FAIRE UNE EPILATION DANS UN CENTRE QUI VOUS PARLE D’ANESTHESIE AUTRE QUE PAR LA CREME à la lidocaïne à mettre sur la peau.

Seule cette méthode de réduction de la sensibilité de la peau est acceptable. Toute autre serait incompatible avec l’éthique médicale. Du point de vue légal c’est dangereux pour vous, le patient, et pour un tel centre.

AUTRE POINT IMPORTANT : VOUS NE DEVRIEZ PAS TROP SOUFFRIR PENDANT UNE EPILATION AU LASER. Une séance n’est jamais agréable, si vous ne sentez rien c’est qu’il ne se passe rien au niveau de votre poil. Par contre, seules des sensations de petites aiguilles chaudes ou de petits claquements d’aiguille devrait être ressenti. De nombreux patients disent que c’est aussi désagréable qu’une épilation à la cire, mais beaucoup plus localisée.

5/ Un centre qui propose des promotions alléchantes sur ses séances : exemple « maillot à 50€  la 1ère séance ou bien Epilation Laser –50%». C’est absurde et montre le peu de qualité qui doit être apporté aux soins proposés et aux patients qui recherchent une épilation laser. Si ce centre propose ce genre de prix est sans doute qu’il fait de l’épilation à la lampe flash, ou que les actes sont pratiqués par des individus non qualifiés ou bien en salon de beauté. Il n’y a, en général pas de médecins dans ce genre d’endroit. Donc se méfier.

Si c’est trop beau pour être vrai c’est que c’est sans doute….un attrape nigaud.

6/ Les centres qui font de la pub à la radio. C’est INTERDIT. Un acte médical ne peut pas faire l’objet de publicité ni dans un magazine, ni à la radio, ni à la télévision. Donc ce centre ne propose pas de l’épilation médicale mais de l’épilation commerciale : celle de votre porte-monnaie. De plus, tout dépistage de contre-indications ou de maladies dermatologiques sérieuses sera bâclé et, dans certains cas, ignoré pour ne pas barrer la route à la course à la production. MEFIEZ VOUS DE CES CENTRES COMME DE LA PESTE. Ils n’assurent aucun « service après vente » en cas de problèmes : brûlures, taches pigmentaires et autres effets secondaires comme le feront les centres d’épilation médicale qui eux, ne peuvent pas faire de publicité et qui sont tenus de vous assurer un suivi en cas d’effets secondaires.

7/ ATTENTION aux centres situés dans une boutique : c’est du commercial, donc à éviter. Un centre d’épilation médicale est tenu de respecter comme pour les points 2, 3, 4, 5 et 6 ci-dessus, le code de déontologie médicale. Tout centre pratiquant des actes médicaux est tenu de recevoir l’agrément du conseil de l’ordre des médecins. En général, une boutique avec de grands écriteaux et autres signes commerciaux « Centre Laser » ou « Centre d’épilation laser » sont interdits. Donc ce qui est commercial est par essence fait pour « faire de l’argent » et pas pour vous traiter. Un traitement par laser pour une épilation doit respecter des normes précises et doit faire l’objet d’une décision éclairée.

Par exemple, un homme qui se présente avec 30 poils sur le dos demandant une épilation  laser sera sans doute traité au laser par un centre d’épilation commerciale. Par contre un centre d’épilation médicale le renverra vers une épilation électrique à l’aiguille. En effet, lui faire un traitement au laser sur le dos pour 30 poils serait criminel : cela pourrait entraîner la stimulation de poils quiescents ou dormants et lui donner le contraire de ce qu’il recherche.

8/ ATTENTION A L’ACCUEIL QUE L’ON VOUS RESERVE :

- Est-ce dans un sous-sol ?

- La personne que vous rencontrez vous sourie-t-elle ?

- Prend-on votre manteau, vous aide-t-on à vous diriger vers la salle d’attente ?

- Vous donne-t-on des explications

- Passez-vous en consultation avec un médecin ou un lasériste?

- Votre consultation initiale dure-t-elle au moins 30 minutes, test compris ? Si oui, c’est un centre d’excellence en épilation médicale, sinon, c’est un centre commercial, un supermarché de l’épilation : fuyez vite !

9/ ATTENTION aux centres animés par des médecins radiés de l’Ordre soit en France soit dans d’autres pays d’Europe et qui se replient sur la France pour continuer leurs pratiques.

CHERCHEZ LE DIPLOME D’ETAT de DOCTEUR EN MEDECINE émis par la République Française sur le mur de la salle d’attente ou du bureau du médecin.

10/ ATTENTION à L’INFORMATION QUE VOUS RECEVEZ

Lors de la consultation initiale jugez votre médecin à la richesse des informations qu’il ou elle vous donne. Son but devrait être de vous décrire les méthodes, les risques et les avantages d’une épilation au laser, en vous donnant suffisamment de temps pour poser des questions.

Il ou elle vous remettra un devis et un consentement éclairé (les 2 documents peuvent être l’un au recto et l’autre au verso de la même page), une ordonnance pour vos crèmes préparatoires et apaisantes post laser ainsi qu’une page de recommandations. Une épilation au laser n’est pas un acte anodin, c’est un acte médical précis.

EXIGEZ TOUS CES DOCUMENTS SUR LESQUELS IL DEVRAIT ETRE MENTIONNE QUE VOUS NE VOUS ENGAGEZ QUE POUR UNE SEANCE A LA FOIS.

VEILLEZ A CE QUE CES DOCUMENTS SOIENT SIGNES PAR LE MEDECIN AVANT QUE VOUS NE PARTIEZ.

Bonne recherche !